Mentions légales  © 2015 ccf-vaucluse

Conseil Conjugal et Familial en Vaucluse

Tous droits réservés

  • Facebook Clean
  • LinkedIn Clean
  • Google+ Clean
"Mais ... vous faites quoi dans la vie ?"

C'est vrai, notre métier n'est pas toujours très bien connu, et pourtant le Conseil Conjugal et Familial est bien une activité professionnelle. Accompagner, transmettre, prévenir, informer, donner du sens : tel est notre quotidien auprès de ce que vous êtes, auprès de ce que vous vivez, dans votre vie relationnelle, affective et sexuelle. 

 

Juillet 2015 :

Portées par une démarche professionnelle commune, une belle amitié, la volonté de travailler ensemble, d'associer nos expériences, nos qualités, nos valeurs, nous décidons de fonder le cabinet "Conseil Conjugal et Parentalité" : deux conseillères, deux localisations distinctes, un travail commun.

Le Conseil Conjugal et Familial, c'est un vrai métier ? 
 

Le conseil conjugal et familial existe officiellement depuis 1967, il reste encore aujourd'hui mal connu ou souvent confondu: psychothérapeute, coach de vie, Love coach, psychologue, médiateur... Et il n'est pas rare que l'on nous demande si nous sommes formées.

 

Le conseil conjugal et familial est obligatoire dans les CPEF* et dans les EICCF*.  Au-delà, il répond à une véritable demande en institution, en association ou en libéral.

 

Alors, formées ? Oui, nous le sommes :

 

Selon des organismes agréés par l'État, et qui se doivent de répondre à une liste de compétences définies et validées par le ministère des affaires sociales. Cette formation professionnelle est qualifiante.

 

Formées donc : pendant deux ou trois ans selon le parcours professionnel antérieur de chacun(e), théorie, stages et pratique, comptes-rendus, écrits, fiches de lecture et exposé(s), alternent. En fin de formation, le candidat doit soutenir un mémoire.

 

 

En ce qui nous concerne :

 

  • Isabelle a été formée au Planning Familial d'Avignon, elle a travaillé sur les outils de prévention chez les adolescents. 

  • Hélène a été formée à l'Institut des Sciences de la Famille de l'Université Catholique de Lyon. Son mémoire portait sur l'articulation du maternel et du féminin.

 

 

Certains seront peut-être déçus de le lire, mais le conseiller conjugal ne donne pas de conseil, de recette, ni de mode d'emploi. L’appellation de « conseiller » vient de l'anglais « counselling », ce qui veut dire, « tenir conseil ».

 

 

« Tenir conseil, c’est faire réfléchir, réfléchir ensemble, essayer de recueillir le sens

profond de ce que vivent les personnes, de ce que vit le couple.

… Même si cela n'empêche pas parfois de donner une information, d'apporter un éclairage,

de suggérer, d'éduquer en humanité » (A. Moyne)

 

Selon la charte déontologique des conseillers conjugaux et familiaux, nous sommes engagées à l’analyse de notre pratique, une supervision régulière, une formation continue pour l’actualisation de nos connaissances. Enfin, nous sommes tenues à la confidentialité dans le cadre des lois en vigueur. Nous sommes membre de l'ANCCEF (Association des Conseillers Conjugaus et Familiaux)

 

« Une profession aux multiples facettes reconnues »

« Quelle diversité ! Nous connaissions si mal ce métier...

Cela paraît répondre à tant d'attentes ! »


 

CPEF : centre de planification et d'éducation familiale.

EICCF : établissements d'information, de consultation et de conseil familial.

                   

 

 

 

Liste de Mutuelles susceptibles de prendre en charge les consultations de conseil conjugal et familial : 

 

 

 

Conseil Conjugal et Parentalité, Octobre 2015

Crédit photo Frédéric Sicard